• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon


✉ gaec.beaudot@terre-net.fr
☎ 03 85 57 06 66

  La Ferme de Saint Vallier  

Vente de viande Charolaise depuis 2000

-   LA BOUCHERIE  -

Du pré à l'assiette, une démarche complexe


L'activité de boucherie est effectuée par VINCENT, boucher professionnel salarié de l’exploitation. Elle se décompose selon les phases suivantes:

L’abattage


Les animaux sont abattus à Paray Le Monial. Cet abattoir assure à la fois le respect des normes du bien-être animal ainsi que les exigences d'hygiène et de protection de l'environnement les plus rigoureuses.

 

Après abattage, chaque carcasse est inspectée puis estampillée par un agent des services vétérinaires garantissant ainsi la qualité sanitaire de la viande.

 

 

 

 

 


La maturation de la carcasse
 

Immédiatement après l’abattage, la carcasse est stockée en chambre froide où elle restera pendant une à deux semaines. Cette période dite de "maturation" permet l’attendrissement progressif de la viande et l’expression de ses différentes qualités organoleptiques (flaveur, couleur…). 
Cette phase se déroule à l’abattoir.

 

 

 

 

 


Le transport de la carcasse


Une fois la maturation terminée, la carcasse est ramenée dans notre atelier de découpe à l’aide d’un camion frigorifique pour assurer une continuité dans la chaîne du froid. 

 

 

 

 

 

 

 



La découpe


Cette phase importante est effectuée dans notre atelier par notre boucher. Elle se décompose de la manière suivante:
- Le décolonnage: retrait des vertèbres (mesures sanitaires liées à l'ESB)
- Le désossage 
- L'épluchage et le parage (opération consistant à retirer en totalité les graisses restantes et les aponévroses) 
- Le tranchage

Notre boucher est en mesure de découper les pièces de viande selon le calibrage que vous souhaitez et s’adapte avec rigueur et professionnalisme à chacune de vos commandes.

L'emballage et l’étiquetage

Nous sommes en mesure de répondre à chacune de vos exigences en terme de conditionnement (exemple : emballage sous-vide, nombre de morceaux par paquets…). Chaque sachet de viande est étiqueté et comporte les mentions légales en vigueur.

 

 


Depuis de nombreuses années, la viande bovine non transformée est soumise à une réglementation stricte en matière d’étiquetage. C’est sans doute en France que le niveau d’information du consommateur sur le produit va le plus loin. 
Les indications figurant sur l’étiquette des viandes bovines sont en effet de deux ordres